Humeur

Cher banquier,

Cher banquier,

Je suis désolée, mais comme mon associé était pas là, et qu’il faisait vraiment gris et froid, j’ai pas vraiment avancé sur le projet aujourd’hui. Par contre, mon bureau est super rangé et j’ai fait une belle brioche. Je sais, ça ne sauvera pas mon compte bancaire et tu m’enverras encore amoureusement des lettres plaquées or à 50€ l’unité, mais je n’ai pas réussi à appliquer mes conseils anti-procrastination.

Allez, demain, je bosserai plus.

P.S: Attention Banquier, ton prestataire de service postal est extrêmement cher. Juste une petite carte postale de ta part, ça me coûtera moins cher et ça me fera plus plaisir! Bisous Banquier.

1455150_10153578223760525_585200404_n

Publicités

Une réflexion sur “Cher banquier,

  1. Pingback: La soirée va être longue… | Keep the line

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s